Afficher tous les 2 résultats

 

On s’en tape, c’est un duo guitare-body percussion, sorti du chapeau, sans baguette magique ni artifices. De la magie douce, de la chanson folle. Un pari un peu fou qui réunit sur scène Gabriel Martin et Vincent Gilbin en mixant tous les codes musicaux ou visuels du cirque, du spectacle de rue, de la scène ou encore du cabaret. De la chanson, de la musique à la guitare sèche et de la percussion corporelle que réalise Gabriel, ou plutôt rythmique sans instrument ni baguette, en n’utilisant que ses mains. Une sorte d’homme-orchestre sans instrument. Vincent, bien calé sur sa chaise, fait vibrer ses six cordes. Qu’on ne s’y trompe pas, il s’agit bien là de s’amuser, se vider le cerveau et bien entendu se faire avoir par les tours de magie. Car oui, On s’en tape, ça joue, ça chante et ça fait surtout écarquiller les yeux des grands et petits enfants. 

Philippe GAGNEBET journaliste pour “Le Monde”.

“voyager intelligent” avec Gari Grèu